Skip to main content
  • Urgence : (+34) 610657895

Deutsch (Deutschland)
English (Great Britain)
Français (France)
Espagnol (Espagna)

Intervenants clés


Heidi 
Lyn, PhD

Doctor

Heidi Lyn est professeure agrégée et titulaire de la chaire de Joan M. Sinnott de psychologie à l'Université de South Alabama, où elle étudie la cognition et la communication des animaux non humains. Elle est connue internationalement, ayant occupé des postes à l’Université de Californie (Los Angeles), à l’Aquarium de New York et à l’Université de St. Andrews. Ses recherches portent sur une variété d'espèces, y compris les dauphins, les chiens, les singes et les loutres, ont été publiées dans des revues telles que Psychological Science, Animal Cognition et Developmental Science et présentées dans des livres ainsi que dans les magazines Scientific American et Science.

“Grands Dauphins: comportement, enrichissement, cognition et communication - la valeur d'étudier l'animal dans son entièreté.”

Heidi Lynn

Elisabetta 
Palagi, PhD

Associate Professor - Ethology Unit 
Department of Biology - University of Pisa

Elisabetta Palagi est professeure associée à l’Université de Pise. Elle étudie les mammifères sociaux, y compris les humains, depuis 1992. Ses recherches ont été menées dans des environnements contrôlées et en milieu naturel. Titulaire d’une maîtrise en biologie et d’un doctorat en biologie évolutive, elle est l’auteure d’un nombre important de publications scientifiques portant sur un large éventail de sujets reliant la sociobiologie, la psychologie comparée et les sciences anthropologiques. Elle a, entre autres, démontré la reconnaissance individuelle chez le lémurien et leur capacité à communiquer en utilisant plusieurs modalités simultanément. Elle a étudié de manière approfondie les fonctions et l’importance évolutive du jeu, la gestion et la résolution des conflits au sein des groupes sociaux, ainsi que les modèles comportementaux sous-jacents à la contagion émotionnelle et aux capacités empathiques chez les animaux humains et non humains. En dehors de l’ordre des primates, elle concentre ses recherches sur les chiens, les loups, les hyènes tachetées, les suricates, les chevaux, les phoques et les dauphins.

“Dans l'eau ou sur terre, le jeu reste une affaire sérieuse !”

Elisabetta Palagi

Renaud 
de Stephanis

Doctor

Renaud de Stephanis est un chercheur reconnu dans le domaine de la conservation et de l’étude des cétacés, tout particulièrement dans la zone du détroit de Gibraltar. Ses travaux ont été essentiels à la compréhension de la dynamique de diverses espèces de cétacés dans cette zone importante, notamment les orques, les rorquals communs, les cachalots et les globicéphales.

Distinctions académiques et contributions scientifiques

Avec plus de 100 articles et 10 ouvrages publiés, De Stephanis a contribué de façon remarquable à la diffusion des connaissances scientifiques dans son domaine. Il a mené des études sur le comportement des cétacés, les schémas migratoires et la distribution spatiale, mettant en lumière des aspects critiques de leurs interactions avec les activités humaines telles que le trafic maritime et le tourisme proposant l’observation des baleines.

Impact sur les politiques de conservation et les aires protégées

De Stephanis a joué un rôle clé dans l’élaboration de stratégies visant à limiter les impacts liés aux activités d’origine humaine sur les cétacés. Ses recherches ont considérablement influencé la formulation des politiques de régulation et ont joué un rôle déterminant dans la création d’aires marines protégées en Espagne, en particulier en Andalousie. Son travail a conduit à la déclaration de 3 sites d’importance communautaire (SCI) dans la région, démontrant sa capacité à équilibrer la protection des cétacés avec l’utilisation durable de l’environnement marin.

Initiatives notables et volume d’activité

Renaud a été l’initiateur du plan de protection des orques ibériques, un projet pionnier dans la région. Il est également impliqué dans plus de 50 projets de recherche, ce qui souligne sa contribution importante au sein de la communauté scientifique.

“Conservation, information et études sur les cétacés”

Renaud Stephanis